Découvrir les "N" ou les "N N"

Par M. LAMBERT.

Hypothèse : vous recherchez la naissance d’Hippolite Bloum. Vous savez qu’il est né dans les années 1840. Pour le repérer vous vous dirigez vers les tables décennales 1833 - 1842 et 1843 - 1852. Vous constaterez que vous ne trouvez rien aux patronymes B dans les deux sections des tables décennales.
Avant de vous avouer bredouille, il serait judicieux de chercher dans la lettre N, dans les deux sections.
Elles sont un peu étranges ces listes.
A gauche, une mention, « N » suivie de prénoms ou d’un patronyme avec un prénom. Il y a aussi « NN » suivi de deux prénoms. Ces naissances qui ont donné lieu à une telle distinction étaient si nombreuses que l’on a quelque peine à retrouver les naissances d’enfants dont le patronyme (suivi de prénoms) commence par un N.
Et c’est à la lettre N que l’on retrouvera Hippolite Bloum.

ambdxnaissances01

Pourquoi ce classement un peu déconcertant ?
Les enfants qui sont trouvés ainsi insérés dans la lettre « N » avaient tous des problèmes de filiation soit du côté de la mère (N), ou du père (très rare) (N) soit des deux (NN).
Tous ces enfants figurent dans les registres annuels à leur place par ordre chronologique. Si vous connaissez la date de naissance, vous trouverez dans difficulté la naissance recherchée, avec en marge « N » ou « NN ».

Tables décennales Bordeaux

  • 1803 - 1809 : il y a 3 sections (Nord-Centre-Sud). La situation des enfants « N » varie suivant les sections. On les trouve à la fin de l’année ou après les patronymes qui commencent par M dans les listes des N, intégrés avec les naissances des enfants dont le patronyme commence par le N.
    A partir de 1808, il y a 2 sections.
  • de 1813 à 1862, on retrouve ces naissances un peu particulières après les patronymes M, avec les patronymes N, quelle que soit la section. Il y a 3 sections à partir de 1860.
  • de 1863-1872. Jusqu’en 1869, il n’y a pas de changement.
    Une modification vers 1869 – 1870 ; les 3 sections de ces deux années n’ont pas une présentation homogène pour cette catégorie de naissances. Une période de transition. Les « N » vont disparaître.
  • de 1870 à 1892, ne figurent que quelques rares « NN » suivis d’un ou plusieurs prénoms.
    Dans la 3° section de 1892, on peut constater la disparition de la mention « NN » en regard de naissances sans patronyme, dotées deux prénoms sans lien avec la lettre N.
    On ne trouve plus trace de discrimination de partir de 1902.

10/2014